nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Drogue à l'écran: que sniffe-t-on dans les films ?

Drogue à l'écran: que sniffe-t-on dans les films ?

Narcos, Blow, Scarface, Pulp Fiction... Beaucoup d'oeuvres cinématographiques montrent à l'écran un personnage en train de consommer de la cocaïne. S'il est facile de prendre une fausse pilule, faire semblant de s'injecter ou rouler un faux joint, la prise de cette poudre blanche se révèle difficile à simuler. Alors comment font-ils ?

D'abord, enlevez de votre tête l'idée qu'il s'agisse de vraie drogue. Il n'en est rien. Il s'agit de différentes poudres inoffensives.

Par contre, exit la farine et le sucre, qui collent et causent des grumeaux. Une substance très utilisée est le lactose en poudre, mais pour ceux qui sont intolérants, on utilise de l'inositol, un composé de vitamine B.

Peu importe ce qu'on choisit, le risque de congestion est tout à fait réel. Même que Jonah Hill, lors du tournage de The Wolf of Wall Street, a développé une bronchite! Pour éviter ce désagrément, les accessoiristes enduisent l'intérieur de la paille avec de la vaseline pour qu'une partie de la poudre s'y colle.

Un mystère enfin résolu!

Le show du samedi soir

En direct de 18:30 à 00:00

1734
100

Le show du samedi soir

avec Mylène Ledoux

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.